Enseignement

Prise en charge scolaire

Une fois le diagnostic du syndrome X-fragile posé, bon nombre de jeunes parents se demandent vers quel type d’enseignement se tourner. A cette question, il n’existe pas de réponse unique.

Enseignement ordinaire

Et oui! L'enseignement ordinaire est à envisager, d'abord et avant tout! D'abord, parce que certains enfants X fragile peuvent suivre un enseignement ordinaire depuis la maternelle jusqu'à la dernière année secondaire. Et ensuite, parce que c'est un droit. C'est un droit reconnu dans la Convention des Nations Unies relatives aux droits des personnes handicapées, convention ratifiée par la Belgique, entre autres.

Dans certaines situations, l'enseignement ordinaire est possible moyennant l'adaptation de certaines choses. Pour être simple, la mise en place du décret "Intégration" ou du décret "Inclusion" est une première possibilité. Ce n'est pas la seule. L'aide de bénévoles peut aussi être une alternative. D'autres solutions peuvent être créées.

Le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme a publié en juin 2013 une brochure intitulée "A l'école de ton choix avec un handicap : Les aménagements raisonnables dans l'enseignement". Brochure très intéressante à partager avec toute personne concernée de près ou de loin.

Enseignement maternel

Tout d'abord, l'enseignement maternel. Il n'existe pas à l'heure actuelle d'enseignement maternel spécialisé adapté aux enfants X fragile. L'enseignement ordinaire maternel est vivement recommandé pour les enfants X fragile, qu'il s'agisse d'une intégration avec décret intégration ou non.

Petit plus : une chouette référence pour tout professionnel de l'enseignement maternel :
FRANCOISE GUILLAUMOND, Accueillir un enfant différent, 1001 idées pour la classe, Editions Magnard, Collection Pédagogie de la maternelle, 2000, 31 pp.

Enseignement primaire

Le type d’enseignement primaire devra être choisi en fonction de l’enfant, de son développement et de ses besoins. Ainsi en Belgique aujourd’hui, on retrouve des enfants et des adolescents atteints du syndrome dans l'enseignement ordinaire et dans l'enseignement spécialisé entre autres dans les types 1, 2, 3, 7 et 8.

Des enfants X fragile peuvent aussi intégrer l'enseignement spécialisé de type 4, 5 ou 6 dans des situations de handicaps associés.

Enseignement spécialisé

Brève présentation des types d’enseignement spécialisé en Belgique :
Type 1 : s’adresse aux élèves présentant un retard mental léger (primaire et secondaire)
Type 2 : s’adresse aux élèves présentant un retard mental léger, modéré ou sévère (du niveau maternel au niveau secondaire)
Type 3 : s’adresse aux élèves présentant des troubles du comportement (du niveau maternel au niveau secondaire)
Type 4 : s’adresse aux élèves présentant des déficiences physiques (du niveau maternel au niveau secondaire)
Type 5 : s’adresse aux élèves présentant des maladies ou convalescents (du niveau maternel au niveau secondaire)
Type 6 : s’adresse aux élèves présentant des déficiences visuelles (du niveau maternel au niveau secondaire)
Type 7 : s’adresse aux élèves présentant des déficiences auditives (du niveau maternel au niveau secondaire)
Type 8 : s’adresse aux élèves présentant des troubles des apprentissages (primaire uniquement)

Dans les enseignements de type 7 et 8 existent des classes de langage, qui peuvent être particulièrement bénéfiques pour les enfants atteints du syndrome.

P.I.A., Plan Individuel d'Apprentissage

Septembre. Un matin. Cartables et pique-nique. Les enfants reprennent la route de l'école. C'est le moment aussi de penser à l'élaboration du PIA. Mais qu'est-ce, le PIA ? Trois petites lettres pour un outil bien utile : le Plan Individuel d'Apprentissage.

C'est un outil méthodologique élaboré pour chaque élève de l'enseignement spécialisé en Belgique et ajusté durant toute la scolarité de l'enfant par le Conseil de classe, sur base des observations fournies par ses différents membres et des données communiquées par l'organisme de guidance des élèves.

Le PIA reprend les objectifs prévus durant une période de temps variable selon l'élève, les responsables du travail à faire et les échéances.

Pour vous aider, deux documents :
Document de travail sur le PIA
Folder de présentation du PIA

En tant qu'élève ou parents, vous êtes invités à participer à l'élaboration du PIA. C'est votre droit !

Bonne rentrée et une très bonne année scolaire à tous !

Enseignement secondaire

Une référence intéressante : Le guide de bonnes pratiques pour l'accueil de l'étudiant en situation de handicap dans l'enseignement obligatoire et supérieur en région bruxelloise, publié par l'asbl Plain-Pied.

Un lien utile

Il s'agit d'un site français, donc tout n'est certainement pas applicable en Belgique, mais il peut servir de source d'inspiration : https://www.maif.fr/content/pdf/enseignants/solutions-educatives/handicap/maif-fiche-X-fragile-scolarisation.pdf.

Du côté des livres…

Quelques livres qui peuvent donner de bonnes idées et qui peuvent aussi aider dans l'enseignement, les apprentissages et le développement de nos enfants :

  • Accueillir un enfant différent, éditions Magnard, Paris, 2001, 32pp.
  • Audrey AKOUN et Isabelle PAILLEAU, Apprendre autrement avec la pédagogie positive, éditions Eyrolles, 2013, 192pp.
  • Maja PITAMIC, Activités d'après la pédagogie Montessori pour accompagner le développement de votre enfant à partir de 3 ans, éditions Eyrolles, 2008, 176pp.
  • Paul DENNISON et Gail DENNISON, Brain Gym, le mouvement, clé de l'apprentissage, éditions Le souffle d'or, 2012, 150pp.