Comment être autonome lorsqu’on a plus de 18 ans, beaucoup de volonté mais aussi certaines difficultés causées par un handicap ?
 
Les services d’accompagnement agréés et subventionnés par l’AViQ sont là pour aider les personnes adultes à mener à bien des projets qui leur apporteront une plus grande autonomie.
 
Il existe des services d’accompagnement qui s’adressent à toutes les personnes quelle que soit leur déficience. D’autres s’adressent uniquement aux personnes présentant certaines déficiences telles la surdité ou la cécité. D’autres encore sont spécialisés dans certains types d’activités (recherche d’emploi, apprentissage des nouvelles technologies, etc.).
 
Les demandes des personnes qui sollicitent un accompagnement sont très variées et souvent liées : recherche d’un logement, d’un travail, guidance budgétaire, guidance administrative, passage d’un permis de conduire, recherche d’activités de loisirs, élargissement du réseau relationnel. Il peut s’agir aussi d’apprendre à rédiger un curriculum vitae, à cuisiner, à faire des courses, à prendre le bus, etc.
 
Selon Philippe Caspar (L’accompagnement des personnes handicapées mentales – Un dispositif social et multidimensionnel, L’Harmattan, 1994), l’accompagnement est une démarche à composantes multiples ; il fait continuellement intervenir une part d’aide, une part d’orientation, une part d’entraînement et une part de formation (ce sont les quatre vecteurs).
 
Les moyens utilisés sont l’apprentissage à l’autonomie (par exemple : se déplacer par ses propres moyens en rue, adopter une bonne diététique) et la constitution d’un réseau de personnes de référence pour savoir à qui s’adresser en cas de difficultés (médecin, pharmacien, délégué syndical ou « parrain/tuteur » sur le lieu de travail, assistants sociaux dans les administrations, administrateur de biens). La démarche est créée sur le tas et propre à chaque service d’accompagnement, certains se réfèrent au dispositif CARAT en accompagnement (voir www.dispositif-carat.be).
 
Pour pouvoir conclure une convention de stage avec un service d’accompagnement, le bénéficiaire doit être inscrit à l’AVIQ.
 
Tout type de demande peut être adressée à un service d’accompagnement. Le service jugera s’il est adapté et compétent pour répondre à la demande et si à cette demande correspond une réelle motivation de la personne. Le service n’accomplira pas des missions qui relèvent d’autres services non spécifiques aux personnes handicapées.
 
L’accompagnement peut-être très limité dans le temps ou s’étendre sur une période plus longue. La personne et le professionnel du service collaborent pour définir le programme de leurs actions communes ou respectives. Un plan d’accompagnement, avec des objectifs clairs, des évaluations régulières et objectives, est mis en place.
 
Pour plus d’informations et la liste des S.A.
(source : AViQ)
 
Pour la Région bruxelloise :
 
Service d’accompagnement pour Adultes présentant tout type de déficience.
Rue de la Poterie 20 bte 4 , 1070 Bruxelles
Tél : 02 527 33 40
Email : sabx@sabx.be
Site : www.sabx.be.
 
On aussi s’adresser à l’asbl parthages.
 
Retour