Service d’Aide à l’Intégration

Le petit enfant a grandi. Il a passé le cap des 6 ans. L’école, les amis deviennent importants pour lui. Petit à petit, il revendique son autonomie. Pour les parents, ce n’est pas toujours de tout repos :

  • comment faire pour que cela se passe bien à l’école et à la maison ?
  • peut-on envisager des activités avec d’autres jeunes de son âge ?
  • comment réussir le cap de l’adolescence si l’on craint des difficultés supplémentaires liées au handicap?

Si les parents et le jeune le souhaitent, les services d’aide à l’intégration sont là pour prendre le relais des services d’aide précoce, entre l’âge de six et vingt ansL’Agence agrée et subventionne des services d’aide à l’intégration répartis sur le territoire wallon.

Les professionnels de ces services peuvent notamment, en fonction des besoins exprimés:

  • assurer une guidance ou une thérapie familiale
  • collaborer étroitement avec l’école ordinaire ou spécialisée fréquentée par le jeune ainsi que le centre P.M.S. (psychomédico-social) ; une convention précisant les objectifs et modalités de cette collaboration est signée entre l’école ordinaire ou spécialisée fréquentée
  • fournir une aide éducative au jeune et à ses parents afin de favoriser l’intégration sociale et scolaire
  • encourager les progrès au niveau de l’autonomie dans tous les domaines
  • soutenir le jeune et ses parents dans la recherche d’activités extérieures, comme les mouvements de jeunesse, les groupes sportifs, récréatifs, artistiques, les stages, etc. Un projet individuel est élaboré en concertation avec le bénéficiaire, sa famille et s’il y a lieu, les intervenants externes.

Pour plus d’informations et la liste des S.A.I.
(Source : AWIPH)